#BienvenueSurNotreBlog

Pour apprendre et comprendre

7 erreurs UX Design à éviter pour améliorer l'expérience utilisateur

Posted by BPCE Recrutement on 11 juin 2018 15:15:54

Stéphane Jassin, Head of UX chez Ogilvy Paris, décrit l’UX Design comme une « philosophie de conception basée sur les besoins, usages et contextes d’utilisation pour une expérience utile, utilisable et mémorable ».

Une expérience utilisateur optimisée passe par un UX Design soigné.

Voici 7 écueils UX Design à éviter pour maintenir l’intérêt de l’internaute, faciliter la navigation et améliorer l'expérience :

1. Ne pas faire de la vitesse une priorité

Alors que 47% des utilisateurs s’attendent à ce qu’une page web charge en moins de deux secondes, la vitesse est un élément déterminant de votre UX Design.

Rien qu’une seconde d’attente supplémentaire peut augmenter votre taux de rebond (ou « bounce rate ») de 33%.

Un utilisateur impatient n’hésitera pas à quitter votre interface numérique.

Quant à l’utilisation mobile, 64% des utilisateurs de smartphones s’attendent à ce qu’une page charge sur mobile en moins de 4 secondes. Bien qu’un peu plus patient lorsqu’il est sur son téléphone, l’internaute souhaite une forte réactivité et des informations disponibles à tout moment – d’autant plus lorsqu’il s’agit de ses informations bancaires.

Plusieurs astuces pratiques peuvent vous permettre de réduire le temps de chargement de votre interface : remplacer quelques images par du texte, remplacer des icônes en images matricielles par des « icon fonts » vectorielles (ou typographie d’icônes), investir dans un serveur dédié, etc.

2. Faire passer la création avant la conversion

Il est important de se démarquer et de soigner l’esthétique de votre interface. Cependant, il faut respecter certaines normes de référence - de manière à ne pas brouiller les pistes et perdre votre utilisateur. La clarté et la cohérence sont de mises.

Vous ne prendrez pas beaucoup de risques, par exemple, en choisissant une loupe pour la barre de recherche et un rouage pour les paramètres, ou en plaçant votre logo en haut à gauche avec un lien vers votre page d’accueil.

Vous rassurerez ainsi votre utilisateur en reprenant des normes qui lui sont familières.

3. Cacher ses CTAs

Vos CTA (Call To Action) doivent être bien visibles et compréhensibles.

La Caisse d’Épargne l’ont compris – un CTA efficace est visible, simple, coloré et au-dessus de la ligne de flottaison

Les CTA les plus efficaces sont généralement clairs, mis en valeur, en couleurs monochromatiques et vives, au-dessus de la ligne de flottaison, avec une animation simple pour attirer l’œil.

Notez que l’A/B testing reste le meilleur moyen pour tester l’efficacité de vos CTAs.

4. Négliger la navigation

Votre utilisateur doit avoir une vision claire de l’architecture de votre interface web : il doit savoir où il se trouve, où il doit aller, comment retourner à la page précédente, etc.
Un menu de navigation accessible, visible et clair est indispensable – et si vous pouvez rajouter des « breadcrumbs » (des éléments visuels qui indiquent à quel niveau l’utilisateur se situe dans le parcours utilisateur) c’est encore mieux !

5. Oublier le responsive

Alors qu’ aujourd’hui le mobile compte pour plus de 52% du trafic en ligne, il est inimaginable de négliger le responsive design.
Près de 80% des utilisateurs mobiles quitteront un site s’il a un mauvais design mobile et 57% ne recommanderont pas l’organisation en question.
Si vous souhaitez optimiser l’expérience utilisateur, n’oubliez pas le responsive !

6. Ne pas prêter attention aux petits détails

Charles Eames disait « Les détails ne sont pas des détails, ils font la conception d’un produit. » - et cela s’applique parfaitement à l'UX Design.
Les indices visuels ou « visual clues » (qu’il s’agisse d’une flèche ou d’un bouton « play »), les infobulles ou la police choisie font partie de ces petits détails qui comptent.L’indice visuel du bouton « play » incite à l’interaction sur le site internet de Perfectial.com

7. Oublier l’analytique

Un UX Design qui convertit ne se base pas sur l’intuition de l’UX Designer.
En analysant le comportement de vos utilisateurs vous pourrez augmenter l’impact de votre design.
En se basant sur des KPIs (« Key Performance Indicators ») tels que le taux de rebond, le nombre de pages vues par visiteur, le nombre de clics par visiteur, le taux de conversion, la durée moyenne de visite, etc. vous pourrez mettre en lumière des pistes d’amélioration et perfectionner votre design.

L’utilisateur est parfois capricieux, impatient et peu attentif. Il suffit d’un petit inconvénient ou d’une petite incommodité pour que déraille votre parcours utilisateur si patiemment construit ! Si vous ne souhaitez pas voir partir vos utilisateurs, évitez ces 7 erreurs UX Design.New Call-to-action

Métiers du digital UX design UX Expérience utilisateur

Partager