#BienvenueSurNotreBlog

Pour apprendre et comprendre

Banque digitale et Fintech : les seniors s’y retrouvent-ils ?

Posted by BPCE Recrutement on 19 juil. 2018 11:09:03

Alors qu’une certaine frénésie entourant l’avènement de nouvelles technologies dans le domaine bancaire s’est installée depuis quelques temps, il semble que l’adoption éventuelle de ces outils n’est pas toujours bien anticipée.

L’évolution numérique bouscule les habitudes bancaires des clients et ceux-ci peuvent parfois montrer des résistances au changement.

Selon une étude Forrester Consulting, 60% des projets de transformation de l’expérience numérique échouent, par manque de clarté pour les utilisateurs. Si les utilisateurs ne voient pas de gain immédiat, ils risquent de se détourner des nouveaux outils.

Alors, qu’en est-il des séniors et des baby-boomers ? Cette population qui a longtemps fonctionné avec des services bancaires de proximité, souvent moins rapides mais très personnalisés ?

Un certain patrimoine

Si l’on considère la transition démographique de notre économie, les seniors représentent un enjeu de taille : nous parlons même de « Silver Economy ».

Transition économique: les seniors un enjeu de taille

La Silver Economy représentera 20 millions de personnes âgées de 60 ans ou plus d’ici 2030

En effet, le Ministère des Solidarités et de la Santé estime qu’il y aura plus de 20 millions de personnes âgées de 60 ans ou plus d’ici 2030. Les seniors représenteraient aujourd’hui 45% des encours de crédit à la consommation et plus de 65% de l’épargne.

De plus, 70% d’entre eux déclarent ne jamais être à découvert.

En effet, leur nombre et la pérennité de leurs revenus font des séniors de l’«économie d’argent».

Avec un revenu médian de 2045€ par mois, leur niveau de vie est légèrement au-dessus de la moyenne française selon une enquête de l’INSEE. Egalement, les plus de 65 ans sont surreprésentés dans la population des français les plus aisés (21%), ce qui est expliqué en partie par le fait qu’ils soient propriétaires.

Une plus grande part d’illectronisme dans le quatrième âge

Chez les personnes de 70 ans et plus, on trouve un fort taux d’illettrisme numérique (illectronisme). Ils sont en effet 58% à se déclarer peu à l’aise avec le numérique et à ne jamais naviguer sur Internet, ou bien difficilement, selon une étude CSA. 

Cette fragilité face aux outils numériques peut les empêcher d’effectuer des démarches administratives relativement simples. Ces blocages peuvent être très pénalisant lorsque l’on doit réaliser une transaction en ligne ou envoyer certains documents.

Face à ce constat certaines fintech proposent désormais des solutions pour que les membres de la famille (enfants et petit-enfants)  offrent leur accompagnement pour piloter les finances des ainés.

Baby boomers : gare aux idées préconçues !

La génération des baby boomers (entre 54 et 67 ans) est en revanche beaucoup plus technophile.

En effet, 70% des seniors interrogés par YouGov France pour Digital Baby Boomer confirment posséder un smartphone et un ordinateur ; 82% surfent le web via ordinateur et 77% via un smartphone.

Les seniors surfent sur le web via smartphone et ordinateur

Chez les personnes de 70 ans et plus, on trouve un fort taux d'illectronisme 

En ce qui concerne leurs activités bancaires, ils sont plus de 68% à consulter leur banque en ligne. Les baby boomers se rapprochent finalement des usages des générations plus jeunes.

Quant à l’utilisation des moyens de paiement, les baby boomers préfèrent à 81% la carte bancaire, devant l’argent liquide ou les chèques (bien que le chéquier ait encore de longues années devant lui – les français signent près de 7 chèques sur 10 émis en Europe !).

Cette génération a bien compris son intérêt à utiliser les nouveaux outils, immédiats et sécurisés (ils sont 80% à considérer qu’Internet contribue à améliorer leur quotidien).

Comme les séniors de plus de 70 ans, cette génération a seulement besoin d’un certain accompagnement avant d’être totalement autonome.

Une étude de Pew Research Center a révélé que 77% des seniors expriment l’envie d’être accompagnés et familiarisés aux nouvelles technologies dans leurs démarches bancaires.

Dans les faits, les Millenials et la génération X accompagnent souvent leurs parents ou leurs grands-parents en demande d’aide sur les nouveaux outils. 

Quelle banque pour toutes les générations ?

Bon nombre de banques et de Fintech font le pari des jeunes générations quand elles lancent de nouveaux produits, notamment en les rendant accessibles sur smartphone.

Les chiffres plaident en leur faveur : il semble que chaque nouvelle génération est chaque fois plus à l’aise avec la technologie que la précédente.

Mais la meilleure stratégie pour optimiser ses services bancaires semble être tournée vers le multicanal : combinant fintech et compétences financières de proximité.

Les applications bancaires sont également désignées de façon à convenir à toute la famille en appliquant les règles élémentaires des sciences comportementales pour faciliter la navigation.

 

New Call-to-action

Fintech senior Métiers commerciaux

Partager