#BienvenueSurNotreBlog

Pour apprendre et comprendre

Est-il plus utile de savoir coder que de parler une seconde langue ?

Posted by BPCE Recrutement on 26 juil. 2018 11:00:54

On estime l’apparition des premières écritures à plus de 5 000 ans. Ces langages partiels sont apparus pour répondre à des besoins élémentaires comme le commerce ou l’administration qui étaient devenus trop complexes pour reposer uniquement sur la seule mémoire humaine.

Plus les villes grandissaient, plus l’écriture prenait une place importante pour conserver une trace de certains accords : contrats de location de terre, contrats de mariage, ventes de biens, testaments, courriers, etc.

Depuis le milieu du XXème siècle l’anglais est devenue la langue la plus utilisée dans le monde. Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, les États-Unis ont connu un essor certain en exportant leur culture.

De leur côté, les français ne s’intéressent que peu aux langues étrangères, même si la globalisation a quelque peu changé les choses (seuls 1/3 des Français estiment qu'il est utile d'apprendre une langue étrangère).

Pour Tim Cook, la première langue du monde n’est pas l’anglais !

Lundi 9 octobre 2017, Le PDG d'Apple, de visite en France, a expliqué durant une interview à Konbini : « Si j'étais un élève de 10 ans, je pense qu'il serait plus important que j’apprenne le code informatique que l'anglais. Je ne dis pas aux gens de ne pas apprendre l'anglais, mais (ndlr : le codage) c'est une langue que vous pouvez partager avec 7 milliards de personnes dans le monde. Je pense que le codage devrait être obligatoire dans toutes les écoles publiques du monde. »

L'apprentissage du code informatique peut s'apprendre depuis le plus jeune âge

Depuis 2016, le code informatique est enseigné dans les écoles françaises 

Selon lui, la programmation aide les étudiants à développer leur créativité à travers l’expérimentation. Evoquant le Swift, le langage de programmation développé par Apple, il explique « Nous tentons de rendre le code accessible avec Swift. C'est un langage dont tout le monde a besoin, et pas seulement les informaticiens.»

Satisfait ou remboursé

Il est vrai qu’apprendre à coder n’a jamais été aussi accessible qu’aujourd’hui et de nombreuses écoles proposent des formations. Vous pouvez également apprendre entièrement en ligne grâce aux Massive Open Online Course (MOOC – ou formation en ligne). De nombreux sites proposent en effet des cours ouverts à tous ceux qui souhaitent compléter leurs compétences ou se réorienter.

Preuve s’il en est de l’efficacité de ces cours à distance, certains sites promettent même un emploi à la clef avec une politique du « satisfait ou remboursé » !  

La plateforme OpenClassrooms annonce : « Nos diplômés connaissent une belle réussite professionnelle. Nous nous engageons à ce qu’il en soit de même pour vous : vous trouvez un emploi dans les 6 mois qui suivent votre diplôme ou nous vous remboursons votre parcours.»

Apprendre à coder serait donc un gage d’employabilité, ce qui n’a rien d’étonnant car l’ensemble du secteur informatique en France devrait avoir créé 110 000 emplois entre 2012 et 2022, France Stratégie et la Dares (Ministère de l'Emploi). Le secteur a connu une très forte croissance de 3,4% en 2017, un rythme qui devrait même s’accélérer en 2018 avec une croissance prévue à 3,6%.

Le Groupe BPCE recrute pour sa part toutes sortes de profils IT au sein de ses entreprises. Pour découvrir les offres, rendez-vous ici.

 

Victime de la mode ?

Vouloir apprendre un nouveau langage informatique, oui, mais lequel ? Depuis son invention dans les années 1950, l'informatique n’a cessé d’évoluer et comme le Swift, de nombreux langages de programmation adaptés à des usages variés sont apparus (quand d’autres disparaissent ou deviennent obsolètes). Chaque langage de programmation dispose de ses spécificités (syntaxe et instructions) et leur utilisation augmente ou diminue en fonction des besoins des clients et de la formation des développeurs.

Avec la rapidité de l’évolution des technologies et les besoins changeant des entreprises, il est nécessaire pour les développeurs de maintenir une veille stratégique permanente pour ne pas se retrouver dépassé.

Voici le palmarès des langages les plus utilisés dans le monde en 2018

codage_langue-graphique

Dans une société qui se digitalise de plus en plus, être capable de programmer serait-il en train de devenir une compétence aussi importante que lire ou écrire ?

Des assistants-interprètes personnalisés 

Coté pratique des langues étrangères, les technologies rendent la compréhension toujours plus facile avec des outils qui permettent de traduire, d’interpréter et de s’exprimer en direct dans n’importe quelle langue grâce à la reconnaissance vocale.

Avec le Machine Learning les technologies de traduction progressent mais il reste des obstacles encore difficiles à surmonter. Des progrès dans le domaine de l’IA sont encourageants et pourraient permettre de futurs avancées. Voilà qui laisse un peu de temps aux traducteurs et interprètes pour étoffer leur champ de compétences !

Dans ce contexte, est-il alors vraiment utile de se lancer dans l’apprentissage d’une langue étrangère ? La maitrise d’une langue est en effet un travail qui nécessite des mois d’efforts avant de pouvoir commencer à échanger avec un interlocuteur. Mais la satisfaction de pouvoir voyager dans un pays dont on parle – même sommairement – la langue est très gratifiante.

En cas de doute, l’assistant vocal pourra toujours faciliter encore un peu plus les discussions !

 Des langages (encore) complémentaires

On ne se trompe pas en investissant dans l’apprentissage de la langue anglaise par exemple, qui est parlée sur tous les continents et qui alimente toutes les documentations informatiques des langues de programmation.

Que ce soit pour échanger dans le monde entier ou pour se lancer dans un métier d’avenir, l’apprentissage d’une nouvelle langue est forcément bénéfique pour le cerveau qui peut développer de nouvelles logiques et renforcer sa mémoire, voir même retarder l'apparition d'Alzheimer.

Choisissez donc l’anglais et la programmation, qui sont aussi complémentaires que nécessaires !

New Call-to-action

Métiers du digital coder langage

Partager