#BienvenueSurNotreBlog

Pour apprendre et comprendre
L'intelligence artificielle peut-elle prédire nos émotions ?
Si le Big Data désigne la collecte de données à grande échelle, le Data Mining consiste quant à lui à analyser ces données pour les transformer en informations utiles. Cette technologie issue de l'intelligence artificielle peut-elle prédire nos émotions ? Est-elle capable de comprendre nos sentiments, comme le ferait n'importe quel être humain ? Éléments de réponse…
Existe-t-il une éthique de l’analyse de données ?
Le volume des données a explosé ces dernières années et, est au cœur des priorités stratégiques des entreprises et organisations. Récoltées, analysées et exploitées, elles offrent des possibilités sans précédent en matière d’innovation économique, médicale ou éducative.
Quels sont les différents types de Data ? (2/2)
  Après avoir détaillé les usages du Big Data, du Machine Data ou des données horodatées, voici la présentation des dark data aux data translytiques. 
Quels sont les différents types de Data ? (1/2)
La « data » est un sujet épineux. Tout d’abord, nous ne savons pas comment la nommer ? Faut-il employer le singulier ou le pluriel ? Auquel cas, devrait-on dire « datum » ? Est-ce que la data est la même chose que les données ? Faut-il une minuscule ou une majuscule ?
Le Big data et la règle des 5V
Optimiser l’utilisation des Big Data pour une entreprise repose sur la maîtrise de 5 piliers : les 5 V, comme Volume, Vélocité, Variété, Véracité et Valeur.  
A quoi sert la Data Science dans le domaine bancaire ?
Dans un contexte de concurrence accrue et de dématérialisation croissante des transactions, les banques mettent à profit la Data Science pour mieux satisfaire les besoins de leurs clients et améliorer la gestion des risques.
Quiz : êtes-vous un expert de la donnée ?
Vous pensez être un pro de la donnée ? Testez-vos compétences en 20 questions et découvrez si vous êtes au niveau ! 
Une meilleure gestion du patrimoine passe-t-elle par la possibilité d'analyser davantage de données ?
Nous constatons ces dernières années, une montée en puissance des technologies de l’information dans plusieurs domaines – et le secteur des services financiers ne fait pas exception. Selon Digital Universe Study, d'ici 2020 il y aura une production de 1,7 mégaoctet de nouvelles données par seconde et par personne.

Partager