La culture DevOps se développe au sein des équipes techniques depuis 2009. Il s’agit d’un mouvement collaboratif amenant des équipes aux intérêts contradictoires, les “Devs” et les “Ops”, à travailler ensemble. Par l’extension de l’approche Agile jusqu’aux opérations, le DevOps va créer une nouvelle dynamique d’organisation dans le pilotage des projets informatiques. Qu’est-ce qu’une culture DevOps ? Quels en sont les piliers ?

 

 

1) Travailler ensemble pour réussir le changement

 

Traditionnellement, le développement et les opérations travaillent de manière cloisonnée, et ont chacun des intérêts pouvant être qualifiés de contradictoires. Les opérations ont pour responsabilité de garantir la stabilité et la performance des applications. L’équipe de développement, elle, a pour objectif de développer puis mettre en production régulièrement de nouvelles fonctionnalités. Or, des mises en production régulières font peser un risque sur la stabilité d’une application.

C’est pour cette raison que se développe la démarche DevOps. Elle vise à casser les silos entre ces équipes pour les faire travailler ensemble en bonne intelligence collective, et dans la même optique.

Le DevOps est une application étendue des démarches de lean et d’agilité à toute la chaîne logistique logicielle. L’amélioration continue est encouragée par des retours entre chaque membre de l’équipe, ce qui permet d’anticiper, au moment du développement, de potentiels risques d’exploitation ou de déstabilisation du système d’information.

 

2) Les valeurs de la culture DevOps

 

La culture DevOps place l’humain au cœur de la démarche. Pour que se diffuse une telle culture dans une entreprise, celle-ci doit être portée par des valeurs fortes et partagées telles que :

 

Collaboration et partage 

“Sharing is Caring”. Pour créer un état d’esprit challengeant autour d’objectifs communs, chacun doit pouvoir s’exprimer en confiance. Un espace sécurisé est créé au sein de l’équipe pour favoriser la communication : échanger sur les contraintes, les difficultés, savoir expliquer ce qui est possible ou non et pourquoi, mais aussi se féliciter et partager la paternité des réussites. La culture DevOps vise à optimiser la visibilité des actions du développement et des opérations.

 

Suivi des changements 

Le DevOps apporte les outils et la culture utiles à une planification agile efficace, à la prévisibilité et au succès des nouvelles versions logicielles. 

La surveillance et le suivi des changements fréquents visent à alerter en amont des problèmes opérationnels et de qualité pouvant survenir en production. Ce suivi se matérialise par la mise en place d’indicateurs de performance (KPIs) pour monitorer l’activité. Ces KPIs fournissent aux opérations, de la qualité et du développement des données sur les applications, à chaque étape du cycle de livraison. Les parties prenantes peuvent ainsi réagir en intégrant des modifications sur les fonctionnalités à délivrer.

 

Automatisation pour gagner du temps 

Au même titre que la communication, l’automatisation est une des clés de réussite de la démarche DevOps. Tout ce qui peut être automatisé doit l‘être pour concentrer les équipes sur des tâches à valeur ajoutée et optimiser leur capacité à innover. Le projet doit être doté de l’outillage nécessaire pour obtenir un haut niveau d’automatisation (des tests et des déploiements notamment).

 

3) Le “continuous anything”

 

La plupart des outils et des pratiques DevOps existent pour faciliter la continuité des actions. On parle de « continuous anything » :

 

Intégration continue 

L’intégration continue consiste pour les développeurs à intégrer régulièrement leur développement à ceux des autres développeurs pour tester au plus tôt les nouvelles fonctionnalités. L’objectif est de détecter au plus tôt les problèmes d’intégration.

 

Déploiement continu

Le déploiement continu constitue l’étape suivant l’intégration continue. Cette pratique vise à fournir aux clients et aux utilisateurs de nouvelles fonctionnalités régulièrement en production.

 

Tests continus 

Les tests continus permettent de réaliser les validations nécessaires et de vérifier qu’une fois intégrées, les nouvelles fonctionnalités s’exécuteront correctement. Ainsi, les tests ne sont pas réalisés par campagne mais en continu pour assurer une qualité élevée à tout moment.

 

Retours continus 

L’obtention de retours rapides sur les actions mises en œuvre est un élément essentiel de la démarche DevOps. Ces retours permettent ainsi au développement d’ajuster ses priorités et aux opérations d’ajuster les actions en production. Globalement, l’organisation peut agir en adaptant très rapidement ses plans afin de mieux répondre aux besoins des utilisateurs.

 

Amélioration continue 

L’intégration, la livraison, les tests et les retours continus ont tous pour objectif l’amélioration continue de la qualité logicielle et la réduction du time-to-market. Ces pratiques contribuent à rendre les DSI plus agiles et réactives aux besoins des utilisateurs.

 

Le DevOps n’est pas une méthode mais bien un mouvement culturel. La création d’une culture DevOps ne se fait pas uniquement en adoptant de nouveaux workflows ou de nouveaux outils, elle implique de fédérer des individus ayant des prédispositions, qui ne soient pas réfractaires au changement et soient bien informés de l’implication demandée. Il sera plus facile d’adopter une culture DevOps si les équipes sont déjà habituées aux pratiques Lean et Agiles (Scrum, SAFe etc). 

 

Déposer un commentaire

Inscrivez-vous à notre newsletter