Entré à la BRED Banque Populaire en 2005, Rémy est aujourd'hui Directeur Adjoint de la Succursale de Vincennes. Il déploie au quotidien une énergie positive pour entraîner son équipe vers la croissance.

 

BPCE_Rémy _mp4

 

Quel est ton parcours ?

" Cela fait à peu près quatorze ans que j’ai rejoint la BRED Banque Populaire et j’occupe depuis un an la fonction de directeur adjoint de la succursale de Vincennes, ce qui m’amène au quotidien à encadrer une vingtaine d’équipes en binôme avec le directeur de succursale.

C'est un poste dans lequel j'ai un rôle de pivot de la relation avec nos clients ainsi qu'avec nos collaborateurs. Il s’agit d’une fonction récente à la BRED: ce poste a été créé il y a un an et a remplacé la fonction de directeur d'agence.

L'idée est d’avoir un maillage de managers qui soient plus proches de nos équipes tout en étant beaucoup plus près de nos clients. C'est une volonté forte de notre maison : rester proche des clients pour mieux les accompagner.

Je dirige aujourd’hui une équipe à temps plein de quatre à cinq personnes et j’interviens également sur le reste de notre entité qui se compose en tout et pour tout de quatre sites. "

Ce poste se veut pilier de la relation et de l’accompagnement de nos collaborateurs et pivot de la relation avec nos clients pour mieux les accompagner et les orienter.

 

Quelles sont tes missions au quotidien ?

" Ma mission au quotidien consiste en la gestion et l’accompagnement d’une équipe. Le reste du temps, j’interviens également sur les quatre entités de notre succursale.

En qualité de directeur adjoint de succursale, nous avons toujours la gestion d’un portefeuille de clients qui se veut limité. "

L’objectif de cette fonction étant d'accompagner nos collaborateurs et de garder la main sur un portefeuille clients de taille limité.

 

Quelles sont les qualités à avoir pour être efficace dans ton métier ?

" Ce métier implique une organisation assez structurée et une réelle nécessité de savoir s’adapter et écouter.

Cela implique aussi de savoir aussi se caler aux nouvelles demandes de nos clients qui ont beaucoup évolué ces derniers temps, notamment en terme de réactivité, de modes et de moyens d’échanges.

Au niveau de nos collaborateurs, il s'agit également de savoir les accompagner car nous avons un réel renouveau de nos équipes qui s’est fait de façon assez importante ces dernières années. "

 

Qu’est-ce qui t'anime le plus dans ton métier ?

" Avec cette activité, on garde un lien avec la clientèle, ce qui m’anime particulièrement. Je transmets cet engouement à nos équipes. Ce qui m’anime aussi c’est cette notion de disponibilité, d’accompagnement et de montée en compétences de nos jeunes collaborateurs. "

Ce qui m’anime le plus c’est cette notion de pivot de la relation, de transversalité. Ces métiers évoluent et nous amènent à côtoyer des personnes dans nos entreprises venant avec des univers très différents. Cela nous permet d’avoir une vision beaucoup plus contemporaine et intéressante.

 

Quelle est ta vision d'un directeur adjoint de succursale dans 10 ans ?

" Si on se projette à 10 ans, il est évident que la notion de qualité sera toujours aussi indispensable dans la banque de détail tant sur la clientèle des particuliers que sur la clientèle des professionnels.

C’est cet élément qui nous fera faire la différence entre une banque à distance sans agence et nos banques de réseau : c’est connaître et accompagner, avec un niveau de connaissances et de compétences qui fasse que nos clients comprennent quelle plus-value on peut leur apporter.

On peut évidemment leur apporter cette plus-value dans le cadre de rendez-vous en face à face mais également en s’adaptant aux nouvelles contraintes et aux demandes clients. Il s’agit donc c’est de savoir travailler à distance, que soit par le biais du mail ou par le biais de la dématérialisation. L'objectif est ainsi d’accompagner au mieux nos clients sans forcément les avoir en face à face comme on l’aurait souhaité ou fait il y a encore quelques années. "

 

Un conseil à donner pour les futurs collaborateurs ?

" Les futurs collaborateurs doivent absolument s’adapter et avoir à l’esprit que leurs demandes en tant que client seront les mêmes que celles qui existent de la part de nos propres clients.

Il faut donc savoir les accompagner, être disponible et surtout avoir une écoute réellement active. "

 

Tout au long de ton parcours, quelles sont les évolutions du métier que tu as pu observer ?

" C’est un métier et un environnement qui sont en pleine évolution.

Nous avons une courbe des demandes clients qui est assez forte concernant les différents modes de communication et la disponibilité des équipes commerciales. Nous nous organisons pour être au plus proche de nos clients et nous travaillons énormément sur les qualités de perception et d’accompagnement.

L’idée est de nous distinguer avec une image ainsi qu'une perception de la banque qui soient contemporaines et à la hauteur des exigences de nos clients. "

 

"Adaptez-vous, ayez envie et surtout soyez curieux de comprendre pour mieux accompagner."

 

Commercial-banque-BPCE

Déposer un commentaire

Inscrivez-vous à notre newsletter