#BienvenueSurNotreBlog

Pour apprendre et comprendre

L'intelligence artificielle peut-elle prédire nos émotions ?

Posted by BPCE on 11 déc. 2018 10:22:12

Si le Big Data désigne la collecte de données à grande échelle, le Data Mining consiste quant à lui à analyser ces données pour les transformer en informations utiles. Cette technologie issue de l'intelligence artificielle peut-elle prédire nos émotions ? Est-elle capable de comprendre nos sentiments, comme le ferait n'importe quel être humain ? Éléments de réponse…

 1. La domotique

 

L'ingénierie informatique est à l'aube d'une véritable révolution ! Demain, les objets connectés seront capables de percevoir l'humeur de leur propriétaire, en analysant les expressions de son visage ou le son de sa voix. Ils anticiperont ses comportements en observant ses gestes et sa façon de se mouvoir. Selon le cabinet de conseil Gartner, les progrès de l'intelligence artificielle rendront tout cela possible dans un avenir proche.

 

Dans le secteur de la domotique, il sera bientôt possible de concevoir des interfaces capables de s'adapter à l'état d'esprit de leurs utilisateurs. En cas d'énervement passager, le système pourra par exemple anticiper les attentes de l'utilisateur, en lui proposant de faire couler un bain moussant, de tamiser les lumières, et de diffuser une musique d'ambiance relaxante. Grâce au Data Mining, l'ingénierie informatique s'apprête ainsi à entrer dans l'ère des objets dits sensibles !

 

Les émotions sont étudiées par l'intelligence artificielle

L'intelligence artificielle se base sur l'analyse de vos émotions pour répondre à vos besoins

 

2. Le e-santé

 

Il est désormais établi que les émotions ont une incidence directe sur l'état de santé d'un individu. L'exposition répétée au stress majore par exemple les risques d'infarctus du myocarde, d'AVC, ou d'hypertension. D'où l'intérêt d'utiliser l'intelligence artificielle pour analyser (voire anticiper) ces états émotionnels ! Et ainsi préserver plus durablement le capital-santé.

 

Dans le secteur médical, l'apport de l'intelligence artificielle permettra une approche thérapeutique plus axée sur la notion de prévention. Les ingénieurs concevront des objets connectés capables d'analyser les paramètres physiologiques d'un individu pour anticiper ses émotions. Rythme cardiaque, tension artérielle, ou même dilatation de vos pupilles : ces données seront passées au crible de l'intelligence artificielle. Si celle-ci détecte un état de stress inhabituel, elle proposera par exemple à l'utilisateur de prendre quelques minutes pour se délasser. Selon le cabinet Gartner, de telles avancées sont envisageables dans les 5 années à venir !

 

3. L'entertainment

 

Une équipe de chercheurs du Massachusetts Institute of Technology a mis au point un programme d'intelligence artificielle capable d'analyser des milliers de vidéos en ligne. L'objectif ? Comprendre les facteurs qui expliquent que certaines vidéos soient plus populaires que d'autres ! Pour cela, le logiciel du MIT a répertorié l'ensemble des émotions suscitées par chacune de ces vidéos. Il les a ensuite classées, afin d'établir un lien entre la popularité d'une vidéo et le registre des émotions auquel elle fait appel.

 

Résultat ? Les vidéos les plus populaires sont celles qui utilisent le registre des émotions négatives ! Aussi étonnant que cela puisse paraître, le cerveau humain semble conditionné pour apprécier davantage les scénarios qui finissent mal ! Les applications concrètes de ces découvertes concernent notamment le secteur du cinéma. Hollywood pouvant utiliser l'intelligence artificielle pour aider les scénaristes à produire des fictions susceptibles de séduire à coup sûr le public ! Quand l’analyse des données révolutionne le secteur des loisirs...

 

rawpixel-1062883-unsplash
 Des milliers de vidéos en ligne ont été analysées pour cerner le lien entre popularité et émotions

 

4. Les médias

 

Si l'intelligence artificielle est capable de décoder et même d'anticiper les émotions, pourra-t-elle rédiger de façon autonome des récits destinés au grand public ? C'est le défi lancé aux ingénieurs de demain ! Ils devront imaginer un algorithme capable d'écrire des histoires qui plaisent au plus grand nombre ! Ou mieux encore, des histoires personnalisées qui plairont à un lecteur ciblé en fonction de ses goûts !

 

Dans le domaine du journalisme, de telles pratiques ont déjà cours, comme le révèle l'Institut des Ingénieurs Électriciens et Électroniciens. Le site Yahoo ou la chaîne de télévision Fox News utilisent le générateur de textes Wordsmith pour automatiser une partie de leur production de contenus. Bien sûr, le système n'est pas encore totalement autonome et l'intervention d'un véritable journaliste est nécessaire pour s'assurer de la qualité des articles produits. Mais les premiers essais sont encourageants et laissent augurer, dans un avenir proche, l'avènement « d'auteurs virtuels » capables d'écrire sans aucune intervention humaine !

 

5. Les assistants virtuels

 

Siri, Cortana, ou l'Assistant Google ont beau se démener, leur langage n'a rien de naturel ! Ces interlocuteurs virtuels s'expriment d'une façon mécanique, et pour ainsi dire robotisée ! À l'avenir, les ingénieurs devront proposer des assistants capables de tenir des conversations fluides, aussi naturellement que n'importe quel être humain !

 

Et c'est en Chine que se prépare cette révolution ! Une équipe de chercheurs de la Communication University of China a entrepris de classer les mots du langage humain en fonction de leur fréquence d'apparition. Et ce, dans une cinquantaine de langues différentes ! Leurs travaux permettront de doter les assistants virtuels d'un langage plus naturel et plus riche en émotions. Apple, Microsoft, ou Google se sont d'ores et déjà montrés très intéressés ! L'intelligence artificielle n'a pas fini d'explorer toute la palette des émotions ...

 

 New Call-to-action

Big data Intelligence Artificielle Métiers du digital

Partager