Issu(e) d’une formation commerciale, en reconversion professionnelle ou en plein choix de carrière, vous vous interrogez sur les métiers de la banque ? Si vous avez le goût de la prospection et une grande aisance relationnelle, pourquoi ne pas vous intéresser aux métiers commerciaux bancaires ? Missions variées, challenges quotidiens, et métier de contact par excellence, le métier de chargé de clientèle offre de belles perspectives de carrière. Quelles sont les qualités essentielles pour devenir chargé de clientèle en banque ?


1. Être autonome

 

Que l’on embrasse une carrière de chargé de clientèle professionnels ou de chargé de clientèle particuliers, les responsabilités sont importantes puisque le conseiller bancaire doit prendre, seul, des décisions parfois impactantes pour les finances de son client. L’une des qualités requises pour devenir chargé de clientèle en banque est l’indépendance, ce qui demande à la fois une bonne capacité à gérer son emploi du temps et son rythme de travail, et de l’organisation dans le suivi des clients.

L’avantage pour les personnes capables de travailler en autonomie, c’est que le métier offre une certaine liberté dans l’organisation de son temps de travail.

 

Guide-commerciaux-banque

 

 

2. Avoir une aisance relationnelle

 

Les chargés de clientèle travaillent en front office, ce qui implique un contact direct quotidien avec la clientèle. A ce titre, il est indispensable de disposer d’une excellente aisance relationnelle et d’un véritable attrait pour la relation client. Avoir le contact facile permet d’échanger au mieux avec la clientèle et de créer une relation de confiance, notamment pour gérer des situations de tension ou résoudre des difficultés financières.

A cela s’ajoute le sens de l’écoute. Le chargé de clientèle est un commercial mais aussi et surtout, un conseiller. Savoir écouter, prendre en compte et analyser les besoins du client, c’est garantir un conseil de qualité.

 

3. Savoir être persuasif

 

Le métier de chargé de clientèle étant un métier commercial, l’atteinte d’objectifs commerciaux définis par l’établissement bancaire fait partie de ses missions. Il s’agira parfois de mettre l’accent sur certains produits ou services en suivant les directives du groupe.

Pour atteindre ces objectifs, un sens aigu de la négociation et un véritable goût pour la vente s’avèrent indispensables. Toutefois, la finalité n’est pas tant de vendre des produits financiers que de développer son portefeuille clients et de les fidéliser. A ce titre, le chargé de clientèle propose des offres adaptées à chacun de ses clients et développe un argumentaire commercial pertinent.

Pour réussir dans le métier, le chargé de clientèle acquiert une excellente connaissance des techniques de vente bancaires à destination des entreprises ou des particuliers.

 

4. Être dynamique

 

Le chargé de clientèle doit être motivé par les objectifs fixés par son établissement bancaire et se dépasser chaque jour pour les atteindre. Il s’agit toutefois de trouver un équilibre entre la productivité et la disponibilité dont il doit faire preuve pour écouter ses clients et répondre à leurs attentes. La satisfaction client est un objectif au moins aussi important à atteindre que les objectifs chiffrés.

Compte tenu de la grande diversité des opérations et des demandes traitées chaque jour, le chargé de clientèle doit faire preuve à la fois de dynamisme et de polyvalence.

« Motivation, réactivité et disponibilité » est le mantra du chargé de clientèle, particulièrement dans un secteur où la relation client évolue de manière fulgurante, notamment sous la poussée du numérique.

 

5. Avoir des connaissances économiques et bancaires

 

Outre les « soft skills », les qualités personnelles, que nous venons de citer, le métier de chargé de clientèle demande des compétences techniques et fonctionnelles particulièrement pointues. Pour être en capacité d’évaluer les risques d’une opération bancaire, de construire un argumentaire commercial pertinent ou encore de suivre l’évolution des marchés financiers, le chargé de clientèle possède de très solides connaissances économiques, fiscales et juridiques.

Le chargé de clientèle est chargé de la commercialisation de produits bancaires ainsi que de la souscription de contrats adaptés aux attentes de la clientèle. Placements boursiers, prêts, comptes épargne, assurance vie, aucune offre de son établissement bancaire ne doit avoir de secret pour ce professionnel. Connaissant chaque produit et chaque service bancaire sur le bout des doigts, il est capable de les proposer à ses clients pour optimiser leur situation financière, ou encore leur permettre de financer un projet, personnel comme professionnel.

Enfin, face à la digitalisation croissante du secteur bancaire, encore accélérée par la crise sanitaire sans précédent que nous traversons, des aptitudes à l’utilisation des nouveaux outils (opérations bancaires dématérialisées, outils de paiement de plus en plus variés etc.) sont désormais indispensables.

 

Parmi les avantages à intégrer le secteur bancaire, la rapidité d’évolution de carrière est l’un des plus importants. Grâce à la formation et à la mobilité interne, de très belles perspectives de carrière s’offrent aux chargés de clientèle Particuliers comme Professionnels.

Le secteur bancaire recrute et les chargés de clientèle font partie des professionnels les plus recherchés actuellement. Ces 5 qualités, c’est tout à fait vous ? Vous pensez avoir le profil ? Alors, n’attendez plus pour devenir chargé de clientèle en banque !

 

Commercial-banque-BPCE

 

Déposer un commentaire

Inscrivez-vous à notre newsletter